Blog

Diffuseur de parfum d'ambiance Isola di Montecristo, le trésor qui réside en chacun de nous

Diffuseur de parfum d'ambiance Isola di Montecristo, le trésor qui réside en chacun de nous

Diffuseur de parfum d'ambiance Isola di Montecristo, le trésor qui réside en chacun de nous

Silence, mystère et charme: lorsque nous pensons à un endroit où nous pouvons nous réfugier et nous retrouver, voilà ce que nous recherchons. Et, sans surprise, les îles nous séduisent, surtout si elles sont éloignées et sauvages. Habitée uniquement par des gardiens et visitée par un millier de personnes par an, l'Île de Montecristo est la plus mystérieuse des îles toscanes, si fascinante qu'elle a inspiré le chef-d'œuvre romanesque d'Alexandre Dumas "Le Comte de Monte-Cristo". C'est dans le mystère de sa végétation que le protagoniste trouve le trésor caché, mais il s'agit d'une légende. Le véritable trésor de l'île réside dans son patrimoine de biodiversité, sa beauté et ses essences, identiques à celles évoquées par notre diffuseur de parfum d'ambiance "Isola di Montecristo”. Son parfum boisé, aux notes de genévrier, de cyprès et d'iris, évoque toute la magie et la séduction de cette perle de l'archipel toscan, caractérisée par un parfum sauvage de bois et de résines du maquis méditerranéen et des notes de jasmin et de rose. Les notes de cuir et de tabac racontent l'histoire du cigare Montecristo, ainsi appelé parce que le roman de Dumas était lu aux torcedores cubains pendant qu'ils travaillaient. Disponible en différents formats - de 200 à 2500 ml - le diffuseur de parfum d'ambiance Isola di Montecristo d'Acqua dell'Elba nous prend par la main et nous accompagne dans la découverte de l'île qui se cache en chacun de nous, entre le charme exotique d'un monde inconnu et légendaire et le charme intemporel de la tradition toscane. Des notes d'encens et de baies d'arbousier, l'intimité et le rapport à la nature, l'ailleurs et l'ici et maintenant. Simple et complexe, comme les histoires des grands romans.


derniers posts
comments powered by Disqus